Réseaux sociaux : belle en photo, moche en vrai. On en pense quoi ?

J’écoutais le nouvel album de Singuila, dont l’un des titres a attiré mon attention. “Où est mon âme sœur” est une chanson qui raconte la déception d’un gars amoureux d’une fille magnifique sur les réseaux sociaux, mais totalement différente lors de leur rencard dans la vraie vie.

Le thème m’a d’abord fait sourire, puis je me suis rappelé que j’avais déjà vu plusieurs hommes se plaindre de ce phénomène sur les réseaux. Et puis il y a eu ce challenge Instagram vs Realité, qui montrait la différence entre les posts et les gens dans la réalité.

Belle en photo, moche en vrai. Quelle est la cause de ce phénomène? Mais surtout comment y faire face ?

La cause : La popularisation des techniques de beauté professionnelles

En 2021 on est clairement à l’ère de la démocratisation de la beauté “artificielle”. A l’époque, certaines techniques de beauté étaient réservées aux plus grandes stars, à l’élite. Or, actuellement tout le monde à accès à cette connaissance grâce à internet. Les laces wig, le contouring, les liftings, toutes ces choses avec lesquelles les célébrités nous snobaient dans les années 90 jusqu’au début des années 2000, sont devenues notre quotidien. 

Vous vous rappelez, on se demandait comment les stars américaines faisaient pour avoir d’aussi belles chevelures? Eh bien elles avaient déjà des lace wig. Pas aussi bien que celles de maintenant, mais ça existait déjà. Même dans les vieilles télénovelas, les femmes sont maquillées de façon plutôt moderne pour leur époque. 

Grâce à internet, toutes ces méthodes d’esthétiques et de mise en beauté se sont démocratisées. Kim Kardashian a popularisé le contouring avec sa télé-réalité. On apprend facilement à se maquiller comme un pro sur Youtube. Actuellement à Libreville on peut se faire des liftings colombien, des injections de collagènes, etc. Il ne manquerait plus qu’une clinique de chirurgie esthétique pour boucler la boucle.

La virtualisation de la beauté

Dans le virtuel aussi on a beaucoup de méthodes pour paraître plus beau. Il n’y a qu’à taper sur Google “comment avoir une belle photo instagram” pour avoir une multitude d’astuces. 

En la matière, Photoshop a été le précurseur, l’ancêtre des petites applications de modification de photo qu’on a tous dans nos smartphones. Je pense que c’est l’un des premiers logiciels de modification d’images à être popularisé auprès des infographes amateurs. Cette pratique a permis aux utilisateurs de se rendre compte qu’ils pouvaient améliorer leur image.  Et quand on sait qu’on “peut”, on en “veut” toujours plus.

photo retouchée vs photo normale

Appareil photo qui lisse la peau, petite correction du contraste ou de la luminosité, applications de modification de photos, filtres Snapchat, applis de make up (You Cam), appli de modification de son physique (hanches recourbés, poitrine augmentée, lèvres roses et pulpeuses)… Et on obtient le cocktail magique derrière la plupart des photos Instagram en 2021.

Même les plus grosses stars tombent dans le panneau. Beyonce et Mariah Carey ont souvent été décriées sur la toile pour leur utilisation de logiciels de modification pour paraitre plus mince. J’ai presqu’envie de dire, qui sommes-nous pour ne pas nous faire avoir par l’appât de la beauté parfaite même virtuelle?

L’hypocrisie de la société

Les gens veulent être beaux. La plupart des femmes aiment être belles et séduisantes. Elles sont en quête de “bae” ou veulent devenir influenceuses. Et tous les moyens sont bons pour y parvenir. 

La fille qui parait le plus belle en photo, a plus de likes, plus de commentaires, plus de partages. Ainsi en général, la fille qui a tous ces critères de beauté modernes, aura plus de chances de taper dans l’œil de son audience et d’un gars comme Singuila qui cherche l’amour sur les réseaux. Parallèlement, une fille qui publie une photo banale sans maquillage, avec ses cheveux naturels, avec une petite poitrine et des fesses plates passera inaperçu. Triste réalité ! 

Finalement, on alimente tous ce phénomène et on contribue tous à le faire perdurer. Pour renverser la tendance, il faudra revaloriser la beauté naturelle et prôner l’amour de soi. Pas en se plaignant mais en likant davantage les photos les plus simples ou en s’abonnant à des comptes de personnes naturelles. 

Avant d’écrire cet article, j’ai vérifié sur mes réseaux sociaux si j’avais des photos sans maquillage. Résultat, une photo et une vidéo sur les comptes Instagram et Facebook du blog. Et aucune sur mon instagram personnel. Tout simplement parce que, comme la plupart des gens, je ne publie de photo que lorsque je me sens particulièrement fraîche, donc souvent maquillée. D’ailleurs je vais mettre une photo de moi ici, comme ça c’est fait.

Voila, vous ne pourrez pas dire que je vous vends du rêve -_-

Il est indispensable que chacun d’entre nous prenne conscience de ce phénomène et se réconcilie avec son image naturelle. En toute chose il faut pouvoir trouver un équilibre car toute forme d’excès devient forcément négatif. Le maquillage, les retouches et les filtres sont encore plus beaux à petites doses. Sachons les utiliser à bon escient. 

Auteur : Malvyna

Petite dame gabonaise de 1m59, Consultante en Communication d'entreprise. Beauty addict, amoureuse de cheveu crépu, féministe sur les bords, fan de Rnb des 90's et 00's Pleine d'amour et d'eau fraîche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s