7 clés pour réussir son entretien d’embauche

Ça faisait un moment que je n’avais pas écrit d’ article sur la vie professionnelle. Comme d’habitude, je vous propose un sujet avec des exemples tirés de ma propre expérience de professionnelle à Libreville. L’entretien d’embauche est une étape particulièrement clé dans la vie professionnelle d’un individu. Malgré un super CV, l’entretien a la capacité de réduire votre chance d’être embauché à zéro. C’est pourquoi il est important que vous appliquiez certaines règles. 

Après avoir obtenu mon Bachelor, j’ai passé plusieurs entretiens. Des échecs cuisants à chaque fois. J’étais tellement pas bonne pour ça que moi-même je ne me serais jamais embauché si j’avais été recruteur. 

Cependant, après ma dernière démission en janvier 2020, j’ai passé au total 4 entretiens d’embauche et je les ai tous réussis. J’ai bien savouré ma revanche sur les entretiens. 

L’un des problèmes de notre système éducatif est qu’on n’est pas préparé à entrer dans la vie active. On entre directement dans la gueule du loup et on essaye tant bien que mal de s’en sortir.

J’ai constitué pour vous, 7 petits tips pour réussir votre entretien d’embauche.

1- Adaptez votre style à l’entreprise où vous postulez

Votre style devra prendre en compte le secteur d’activités et l’image de l’entreprise où vous postulez. Le secteur bancaire et la communication par exemple sont deux mondes totalement différents. Pour l’un, le duo costume-cravate est obligatoire, pour l’autre la fantaisie et la créativité sont la norme.  Le style compte énormément pour la première impression. Vous ne devez pas vous tromper à ce nibeau.

Par exemple une veste rose poudré et un bonnet passerait mal dans un cabinet d’audit

Mais vous devez quand même être à l’aise. Personnellement, je ne porte jamais de perruques pour mes entretiens d’embauche. Je ne veux pas que mon prochain employeur soit surpris de découvrir mes cheveux après embauche et me fasse des commentaires stupides. En gros, venez comme vous êtes, mais toujours avec décence et élégance. 

2- Dites bonjour et “souriez”

Dès que vous passez l’entrée de l’entreprise, activez le mode “courtois” voire “souriant”. Parfois le Directeur Général fait une confiance aveugle à la réceptionniste ou au gardien. Ne négligez jamais cet aspect. En plus, vous croiserez certainement vos futurs collègues. Ils doivent avoir une bonne image de vous.

3- Renseignez-vous sur votre interlocuteur

On a la chance de vivre dans un pays où presque tout le monde se connaît. Retenez ou demandez le nom de votre/ou vos intervieweurs, et renseignez-vous sur lui. Vous pouvez également regarder son profil Linkedin. Vous pourrez déceler des centres d’intérêt commun, des cursus similaires…ce qui vous aidera à meubler la conversation.

Les recruteurs le font pour les postulants. Donc vous aussi vous pouvez le faire.

4- Surprenez votre interlocuteur

Votre intervieweur a probablement parlé avec des dizaines de personnes avant vous. Vous devez donc mettre toutes les chances de votre côté en lui disant ce qu’il n’a jamais entendu. Parler des dernières innovations, présentez des cas pratiques, citer des auteurs…bref surprenez !

« Les entretiens d’embauche sont des situations factices où chacun se présente sous son meilleur jour »

E.L James

Je me rappelle avoir étonné mon ancien boss en lui disant que j’avais une application de marketing pour être informé des dernières innovations du secteur.  C’était dans une agence de communication donc cette information a fait son petit effet.

5- Inversez les rôles, posez les questions

Interrogez votre interlocuteur sur le poste, l’entreprise, le contrat… Ne subissez pas la conversation. Sinon, vous passerez pour un autre chômeur prêt à tout accepter. Faites part de vos hésitations. Donnez-vous de la valeur.

6- Soyez sûr de vous tout  en restant humble

Maintenez le bon équilibre. Trop de confiance en soi peut passer pour de l’arrogance. Tout comme, peu de confiance en soi peut équivaloir au manque d’expérience. Ne vous laissez pas intimider, restez droit et parlez librement.

Une des clés du succès est la confiance en soi.

Une des clés de la confiance en soi, c’est la préparation.

arthur ashe

Si la personne en face de vous se la joue cool, soyez cool. Si elle est plutôt sérieuse, soyez-le tout autant. 

7- Soyez prêts pour un cas pratique

Vous devez être prêt au cas où l’entreprise vous propose de faire un cas pratique. J’avais passé un entretien pour un poste de commerciale à Moov à l’époque. Le recruteur m’a fait le test du stylo. Et j’ai échoué avec brio.

Pourtant au final ça paraissait évident qu’on teste mes capacités à vendre pour un poste de commercial. Mais je n’étais absolument pas prête.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui. J’espère vous avoir aider pour vos prochains entretiens. 

Auteur : Malvyna

Petite dame gabonaise de 1m59, Consultante en Communication d'entreprise. Beauty addict, amoureuse de cheveu crépu, féministe sur les bords, fan de Rnb des 90's et 00's Pleine d'amour et d'eau fraîche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s