9 choses dont les hommes n’ont pas à se préoccuper à Libreville

9 choses dont les hommes n'ont pas à se préoccuper à Libreville

Chaque jour au Gabon, et en Afrique subsaharienne en général, les femmes doivent se soucier de beaucoup de choses dont les hommes n’ont parfois pas la moindre idée. Majoritairement, ces phénomènes sont liés à l’insécurité, à l’hypersexualisation de la femme et au sexisme ordinaire. 

Voici quelques exemples de situations dont les hommes n’ont quasi pas à se préoccuper. 

1- Les attouchements au marché 

En se rendant au marché, une femme sait qu’elle se fera accoster par des vendeurs, qui l’interpelleront, la toucheront, sans son consentement bien sûr. Et qui dit marché, dit foule. Il n’est pas rare que des malotrus en profitent pour quelques caresses indélicates.

2- Attraper son sac de toutes ses forces dans la rue 

Si le phénomène des pickpockets ne touche pas un genre en particulier, les femmes en sont les victimes idéales. Une femme fait beaucoup plus attention  à son sac dans la rue. Parfois, on use de techniques folles pour être sûre qu’en cas de tentative de vol, on ne lâchera pas notre sac.

3- Ne pas vexer un taximan la nuit 

Un trajet en taxi peut vite déraper, particulièrement la nuit. Il y a les taximens agresseurs et ceux qui simplement se foutent de la sécurité de leur passagers et peuvent les abandonner au beau milieu d’un trajet dans un zone dangereuse. En général, on évite tout conflit avec les chauffeurs de taxi.

4- Se faire raccompagner obligatoirement après 22h

A moins de prendre le numéro de portière et d’immatriculation, il est obligatoire pour une fille consciente de se faire accompagner à une certaine heure de la nuit.

5- Surveiller ses vêtements 

Inconsciemment ou pas, on fait attention à ce qu’on porte. Il faut veiller à ne pas être trop sexy, cacher son décolleté, porter des vêtements un peu long, bref se fondre dans la masse.

6- Les sifflements ou les regards pervers 

Les prédateurs sont partout. Dans la rue, au travail, à un événement, ils sont partout. Du regard perçant, aux gestes obscènes, jusqu’au propos totalement dégradants, les femmes font face à tout.

7- Les propos sexistes dans les conversations 

Au Gabon, comme dans la plupart des pays africains, les propos sexistes sont légion. Dans la rue, au marché, en famille…on entend de tout, tous les jours. “Les femmes sont fragiles, hypocrites, matérialistes, ne savent pas conduire, etc”. Soit on ignore, soit on doit taper la discussion avec des personnes têtues et convaincues par leur fausse vérité.

8- Doubler sa rigueur au travail 

Pour les métiers techniques ou à haute responsabilité, il arrive qu’on ait du mal à faire confiance aux employés de sexe féminin sous prétexte qu’elles seraient moins compétentes ou pire, trop maternelle. C’est l’une des raisons qui fait que les femmes soient plus pointilleuses et exigeantes au boulot.

9- Réfléchir à 2 fois avant d’éconduire un dragueur dans la rue

Dans la rue, il arrive qu’une femme se fasse siffler ou interpeller par un homme. En cas de refus, elle peut essuyer des injures ou des humiliations de ses courtisans. Pour éviter cela, on ignore les gens, ou on fait des faux sourires en restant cordiales pour ne pas se faire insulter.

Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive. Et oui, certains de ces points concernent aussi les hommes. Heureusement, il existe quelques exceptions. Mais j’ai pris soin d’avoir des avis d’hommes qui ont confirmé que ces situations arrivent plus aux femmes.

Allez, tchuss.

Auteur : Malvyna

Petite dame gabonaise de 1m59, Consultante en Communication d'entreprise. Beauty addict, amoureuse de cheveu crépu, féministe sur les bords, fan de Rnb des 90's et 00's Pleine d'amour et d'eau fraîche.

4 commentaires

  1. Article intéressant, il nous fait explorer encore un peu plus la pensée au féminin. La liste reste non exhaustive éventuellement, on sait que la femme est comme un manuscrit ouvert à pages blanches. Une nouvelle page s’écrit chaque jour.
    Merci pour cette occasion que vous nous offrez de faire intrusion dans cet univers de curiosités mystérieuses.

    J'aime

Répondre à Chancel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s